Aide à la recherche de X

Un jeune homme disparaît dans l’indifférence générale

Pendant qu’un autre est couché dans un hôpital avec une balle logée dans la tête

Et que des médecins s’activent pour essayer de l’extraire

Des nouvelles circulent sur Facebook

Les gens relaient des fausses informations

Les gens pleurent, les gens prient

Ils ne savent plus où ils en sont

On actualise toutes les minutes

Pour savoir ce qui se passe

On ne sait pas ce qui se passe

Personne ne sait ce qui se passe

Une jeune fille doute dans l’indifférence générale

Quelque part ailleurs un concert fait des milliers d’entrées

Le public exulte, jouit, vit

Le public danse et ne pense pas

On l’a fouillé à l’entrée et par ce geste symbolique il est convaincu que toutes les personnes qui le forment sont là pour la même chose : être heureux et gentil

Pendant ce temps un homme est couché dans l’indifférence générale

Des enfants jouent

Des gens cuisinent

Des vidéos sont tournées

Des touristes s’embrassent

On ne peut pas saisir le monde

On ne peut pas l’embrasser

Que des fragments

Trop de catastrophes se produisent en même temps

Il faut avoir une bonne armure

Des sirènes hurlantes

Vont d’un point A qu’on ne connaît pas à un point B qu’on ne connaît pas

Pendant ce temps quelqu’un cherche comment devenir riche

15/12/18

Tous les matins sortir à peine le monde m'étouffe
Parfois les deux doigts dans le fond je ressors du charbon des pleurs des cheveux ou bien des femmes entières
Parfois c'est une petite pépite minuscule sublime délicieuse espérante les pépites que l'on connaît
Mais pourquoi tous les matins le réel se fourre-t-il jusque dans ma gorge

21/02/20

Nous n’avons pas de nouvelles

Personne ne sait ce qu’il en est

Des gens marchent en criant dans la forêt

Des lampes torches rasent le sol froid

Pendant ce temps un homme est allongé dans un hôpital

Avec une balle toujours logée dans la tête

On dit qu’il se bat

Qu’il se bat pour la vie

On a besoin d’y penser comme à un combat

Mais on ne sait pas au juste

Peut-être qu’il est déjà parti

Qu’il a commencé son voyage

Qu’il est très calme et ne se bat aucunement

Personne ne sait ce qu’il en est

Quelque part un médecin fume une cigarette

Il n’a pas dormi depuis 48h

Un chien dort sans avoir la moindre notion de ce qui se passe

Et une jeune femme attend dans l’indifférence générale

Pendant ce temps ceux qui ont vraiment compris de quoi il s’agit ne s’arrêtent pas

Ils continuent à faire circuler l’argent

Ils achètent des appartements dans des endroits stratégiques

Ils ne nettoient pas mais ils font nettoyer

Ils travaillent à la survie de leur patrimoine et de leur nom

Ils regardent le monde faire du surplace tandis qu’ils sont déjà bien loin

Dans le ciel on aperçoit une traînée rouge et blanche

Quelque part un enfant assis dans son salon attend fermement la venue du Père Noël

16/12/18

Pourriez-vous me dire pourquoi vous étiez absent de mon cours la semaine dernière ? J'ai essayé de me suicider. Mais je suis calme et je regrette mon geste. Je n'ai pas envie de mourir. Elle agrippe la chaise avec le bout de ses doigts blancs et elle essaie de faire rempart. Adulte c'est ça même si à l'intérieur de toi le Hoover Dam est complètement fracturé et que tu perds de l'eau de vie à des milliers de mètres cubes par seconde tu agrippes la chaise avec le bout des doigts et tu essaies de te tenir debout avec ton corps, rempart.
25/02/20

J'avais trois tupperware de gruyère rance dans le frigo
Tu avais trop acheté pour faire plaisir
Le zoo était fermé
Le panda roux n'était pas là de toute façon
Les enfants ont fait tomber leur glace par terre
Les crevettes étaient daubées
Il n'y avait personne à ma fête
L'appareil photo n'avait plus de batterie
Donc on a zéro souvenir
Delphine a la grippe donc elle ne vient plus
J'ai bouché les toilettes
Tu n'as pas reçu ma lettre
Elle a dû se perdre
J'ai vu une vieille personne glisser d'un trottoir
Pendant que des jeunes faisaient du hiphop
Mon ticket n'est plus valide et je ne sais pas pourquoi
L'appartement sent la viande qui a trop cuit
La voisine du dessous a fait un infarctus
Le gâteau d'anniversaire n'est pas arrivé à temps
Ton père ne sera pas là pour ton anniversaire
Tes livres ne sont pas repris à Gibert Joseph
J'attends cette réponse décisive de Jésus

11/02/20

Je suis désormais la seule on dirait
A vivre dans un film catastrophe
Tout le monde me regarde la brochette en l'air
Le rosé à la main
Le chapeau de paille flottant
Et dans les rues affairées
Où les gens dépensent leur argent avec une grande joie
Où les enfants ont recommencé à grandir
Où les animaux ont recommencé à mourir
Tous se figent et me regardent
Tandis que je réalise que je suis montée sur un grand cheval plein de sang sauvé par notre peur commune
Et que je dévore le ciel
Dans un cri qui me déborde

26/05/20

Qu'est-ce qui peut faire peur aujourd'hui
Qu'est-ce qui peut faire mal
Quelles étreintes vont nous être refusées, quels rassemblements
Quels signaux sonores fatals allons-nous entendre
Combien de corbeaux volent dans le ciel de gauche à droite
Et si je me retourne, inverser le présage
Comment vont-ils grouper les gens, les resserrer, les nasser
Selon quels critères de disruption
Pour qui ne vais-je pas me réjouir aujourd'hui
Qui vais-je maudire entre mes dents à qui je préférerai mon père, ma mère dans l'incendie collectif
Qui sera mon petit ennemi du jour
Quand allons-nous faire groupe
Vais-je sortir de mon grand sommeil

09/03/20

Nous étions à la cafétéria d'Ikea, à Saint-Priest. Nous n'avions pas eu à faire la queue trop longtemps, ce qui était très agréable. Le repas était délicieux, le saumon bien parfumé à l'aneth, le gâteau au Daim™ bien fourré de morceaux de Daim™. Nous passions un excellent moment. Mais ensuite tu as évoqué ton père mourant et tu as dit que même s'il avait été un proche collaborateur d'Augusto Pinochet, c'était avant tout un vieil homme qui s'urinait dessus et qu'il fallait laisser profiter en paix de la fin de son existence.

15/05/20

Le printemps bourgeonnait de toutes ses plus belles fleurs. Nous étions en train de faire nos courses à Leclerc. Les rayons étaient bien fournis, ce qui était rassurant. Il y avait un corner antillais avec de la super musique et un type en costume qui nous a fait goûter de délicieux acras et un petit verre de 2,5cl de punch bien parfumé. Nous étions très heureux, nous marchions main dans la main dans les rayonnages parfaitement éclairés, mais ensuite tu as dit que nous n'aurions jamais d'enfant.

16/05/20

Nous avons mangé de très bons champignons marinés à l'huile dans ce restaurant du midi ombragé par des pins parasols. Mais ensuite je t'ai dit que ce qu'il y avait d'étonnant c'est que tout passait dans ma tête comme sur une plage de vent et que j'avais oublié le nom de l'arbre qui se trouvait à côté de moi, et puis le nom de ce que je mangeais, et puis ton nom.

25/05/20

Je peux pas encaisser
Les images
Et les mots
Et les sons
Et les bruits
Les suppliques
Les maman
Les au secours
Je peux pas voir
Pas entendre
C'est trop dur
Le réel
C'est la honte
C'est comme ça
Il faut
Et je voudrais
Je voudrais même
Avoir une cape et voler jusque là-bas
Rester suspendue les poings sur les hanches
Juste au-dessus du trottoir
Et bourrer ce policier de mes poings fermés
(Les super-héros n'ont jamais été potes
Avec la police)
Jusqu'à ce qu'il crache toutes ses dents
Et appelle sa mère lui aussi
Toutes les mères devraient être appelées
Toutes
Et je dirais aux enfants
Vous voyez les enfants
On a attrapé un bad guy
Son uniforme était un leurre
Et j'aiderais George à se relever
Et je lui dirais thank god George on a eu peur de ce motherfucker
J'ai fait le plus vite que j'ai pu j'arrive de Lyon en volant
Mais si on parle concret
Si on commence par le concret
Je peux pas encaisser

01/06/20

Une bavure
Un barbecue
Une bavure
Un barbecue
Une bavure
Il est rude dis donc ce printemps
Mais il est pas si mal finalement
T'as mis de la crème hein
Barbecue
Sous la 5G
Trinquer à tous les compromis
En train de se fabriquer sans nous
Trinquer toujours
On trinque quoi
Parce qu'il fait beau
Et le vin blanc
Me brouille la tête
Une bavure
Un barbecue
Une bavure
Un barbecue
Une bavure
Ma saucisse est prête
Qu'est-ce qu'on respire bien

28/05/20

Les hélicoptères tournoyaient
Saturaient tout de bruit
Et moi je préparais une cassolette
Une cassolette poireaux saumon
J'essayais de ne pas me rater
Suivre étape par étape
Tandis que les hélicoptères prenaient possession du quartier
Et que les gens dehors se constituaient en peuple
Comprenez-moi bien je suis contre les violences policières
Quand je vois un flic je je je
Je sais pas ce que je ferais
Rien sûrement
Mais vous voyez
On sait très bien qu'ils tapent toujours sur les mêmes
Fouillent toujours les mêmes
Insultent toujours les mêmes
Humilient toujours les mêmes
Tuent toujours les mêmes
Moi aussi je suis en colère mais
La cassolette c'est pour les invités
C'est important
Et puis j'ai mal au ventre
Et puis je suis fragile des bronches donc avec la lacrymo
Et puis j'ai peur d'attraper le virus
Et puis j'ai peur de la police
Et puis j'ai peur de péter un câble et de déchiqueter l'oreille d'un CRS avec mes dents
Et puis j'ai peur de ne rien péter du tout et de marcher bêtement le pied traînant sans faire communauté
Ou de courir piteusement quand ça bardera
Ou de dénoncer mon prochain
Et j'ai peur des gros bruits
Je suis vacarmophobe
C'est un vrai truc
Mais je pense à George Floyd
Et à la famille Traoré
C'est vrai
Et à mes privilèges
Qui me garantissent de ne pas étouffer avant mes 24 ou mes 46 ans dans les bras de la police
Classe moyenne qui se fouette
Mais pas assez fort pour mettre un pied dehors
J'ose pas marcher
J'ose pas crier
J'ose pas
Ma rage est complètement
Invisible
Attendez la cassolette est prête
Mais ça a l'air très bon dites-moi

06/06/20

Au début la soupe était bonne
C'était une bonne soupe
Une soupe fraîche et nourrissante
Mais ensuite nous en avons trop fait
Nous avons trop décrit cette soupe
Nous avons trop décrit sa texture, sa saveur, son odeur
Nous avons trop commenté la soupe
Nous avons trop célébré la soupe, dit combien la soupe était la plus riche lumière de nos vies
Nous avons mis trop de soupe dans nos regards
Trop de soupe dans nos sourires
Trop de soupe dans nos étreintes
Nous avons trop stocké de soupe pour plus tard par peur de manquer
Nous avons trop misé sur la soupe
Nous avons fait reposer trop de choses sur la soupe
Nous avons trop placé nos espoirs dans la soupe
Et c'est comme ça que
Nous ne pouvons plus en manger

10/06/20

La brandade est pour deux
Il y a quatre chaises avec ma table
J'ai un service de six assiettes
Sur le paquet de bonbons il est écrit : à partager
Sur le seau de popcorn il est écrit : à partager
Sur le lit il est écrit : à partager
Les chips sont en format familial

12/06/20

suivez-moi

© Pauline Picot 2020. Tous droits réservés.

  • Sur f
  • Sur y
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now